AÏD AL ADHA 2024

PARTAGE ET SOLIDARITÉ

Objectif : Apporter un soutien alimentaire à des centaines de milliers de personnes démunies. 

Script defi code

AÏD AL ADHA 2024

PARTAGE ET SOLIDARITÉ

Objectif : Apporter un soutien alimentaire à des centaines de milliers de personnes démunies. 

POUR AÏD EL KÉBIR 2024, AIDEZ-NOUS À AGIR   

En 2024, la date de l'Aïd Al Adha (Aïd El Kébir, Qurbani, Tabaski) est prévue pour le dimanche 16 juin, selon les projections, et devrait durer trois jours. Elle peut toutefois encore évoluer, selon l'observation lunaire. En ce moment de partage, le SIF apportera de l'aide alimentaire dans 19 pays, dont la Palestine (Gaza et Cisjordanie) et la France : faire un don pour l'Aïd Al Adha 2024, c'est apporter du soutien aux plus démunis !

C’est dans un contexte très difficile que le Secours Islamique France (SIF) se prépare à agir lors de l’Aïd Al Adha 2024, moment de partage encore appelé Aïd El Kébir, Qurbani ou Tabaski, selon les régions. Pour les plus vulnérables, la multiplication des crises n'est pas sans conséquences, et elles sont dramatiques. De plus en plus nombreux et intenses, les conflits et les catastrophes climatiques dégradent fortement la sécurité alimentaire et les moyens d'existence (agriculture, élevage, etc) des populations touchées : jamais le fléau de la faim n'avait atteint un tel niveau qu'en cette année 2024.  

Face à ce drame, le SIF vous propose de partager l’Aïd Al Adha avec les plus vulnérables. Quand vous offrez un mouton, vous conciliez le respect du rite musulman et des principes humanitaires. Nos équipes relaieront votre générosité dans 19 pays (dont la France) en distribuant des colis de viande à des enfants, des femmes et des hommes dans un dénuement parfois extrême

Par exemple, nous déploierons des actions au Yémen, où la population est au bord de la famine, en Éthiopie pour les réfugiés de guerre venus du Soudan, ou encore dans des pays où les conflits et les conséquences du dérèglement climatique dégradent fortement la sécurité alimentaire, tels que le Mali, le Burkina Faso, le Nigéria et le Tchad

Pour l'Aïd El Kébir, le SIF agira également en Palestine. Sous réserve que les conditions logistiques et le contexte sécuritaire le permettent, nos équipes ont planifié des distributions de viande à Gaza, où nous apportons depuis le début du conflit des réponses d'urgence à l'immense crise humanitaire. En Cisjordanie, le SIF apportera un soutien alimentaire crucial à des milliers de personnes, extrêmement fragilisées par les répercussions de la crise à Gaza : tensions, inflation, hausse du chômage, etc.     

Aïd Al Adha 2024 : N'oublions pas les plus vulnérables ! 

Notre projet Aïd Al Adha est également pensé sur le long terme : nos équipes collaborent exclusivement avec des fournisseurs locaux, pour leur assurer un revenu et stimuler l'économie. Au Pakistan et en Irak, nous fournissons du bétail et du matériel à des éleveurs et petits producteurs, que nous accompagnons toute l'année, avant de leur racheter une partie de leur production pour les colis de viande. Dans d'autres pays, tels que la Somalie, nous distribueront des bêtes à des groupement de personnes vulnérables, que nous formons toute l'année à l'élevage et à la vente : c'est une façon de leur assurer une activité génératrice de revenus sur le long terme.  

...

Ensemble, agissons pour l'Aïd Al Adha ! 

Don Aïd Al Adha 2024 : Offrir un mouton aux plus vulnérables

Pourquoi faire un don pour l'Aïd Al Adha ? Parce que c'est un moment très attendu qui représente non seulement une aide alimentaire essentielle mais permet aussi aux plus démunis de vivre de célébrer l'Aid Al Adha dans la dignité.Sur le terrain, le SIF se prépare à intervenir dans 19 pays pour l'Aïd Al El Kébir : Liban, Palestine, Irak, Indonésie, Tchad, Maroc, Pakistan, Tunisie, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Somalie, Nigeria, France, Égypte pour des réfugiés Gazaouis, Turquie, Crise syrienne, en Éthiopie pour les réfugiés de guerre venus du Soudan, et au Yémen.
144 €*
Tchad, Burkina Faso, Nigeria...
194 €*
Pakistan, Sénégal, Éthiopie, Somalie, Crise syrienne, Irak, Turquie, Indonésie, Egypte...
324 €*
Palestine, Yémen, France, Maroc, Liban, Tunisie...
(*) Prix moyen, qui peut varier selon les pays. En fonction des disponibilités et des contraintes sur le terrain, nous pourrions être amenés, de manière exceptionnelle, à effectuer des changements au niveau des pays. Avec ce montant, le SIF s'engage toutefois à honorer, quoi qu'il en soit, les sacrifices offerts.

Faire un Don pour l'Aïd Al Adha 2024 : la caisse participative 

Si vous souhaitez contribuer à offrir des colis de viande à des personnes en détresse, mais ne pouvez pas ou ne souhaitez pas verser la totalité de la somme fixée pour un mouton, vous avez la possibilité de faire un don à la caisse dédiée : 

« JE PARTICIPE À OFFRIR UN MOUTON POUR L'AÏD » 

Ce fonds commun mutualise les dons : votre générosité nous aidera à financer l’achat de moutons. Le montant est libre : chaque don, chaque geste, comptent pour les bénéficiaires à l'occasion de l'Aïd Al Adha 2024. Contribuez à offrir un mouton à ceux qui en ont besoin, en France et dans le monde  : votre soutien est crucial, tant les conséquences de la multiplication des crises sont dramatiques ! 

Le saviez-vous ?
La commutation du sacrifice   

Le principe de la commutation du sacrifice vous permet, si vous le souhaitez, de remplacer votre don de bête, destiné initialement à l’abattage, par un don pour un autre projet humanitaire. Cette année par exemple, des projets d’élevage sont développés pour les plus démunis au Pakistan, au Sénégal ou encore en Somalie.

 Vous avez des questions sur nos projets Aïd Al Adha / Aïd El Kébir ?
Vous pouvez consulter notre Foire aux Questions en bas de la page. 

Aïd El Kébir 2024 : le cercle vertueux du don 

Les valeurs humanitaires et les principes universels de solidarité et de partage de l'Islam sont au cœur de notre projet, comme lors du mois de Ramadan. Offrir un mouton de l’Aïd Al Adha avec le SIF multiplie les bienfaits exercés par votre don. Votre engagement à nos côtés permet à un grand nombre de personnes isolées et de familles dans le besoin de célébrer dignement l’Aïd Al Adha, surnommée la fête du mouton, dans le respect du rite musulman. 

Vous contribuez également au développement des moyens d'existence des communautés que nous soutenons, condition sine qua non pour les aider à devenir autonomesC'est votre générosité qui nous permet de faire la différence !   

Image
Image

Faire un don pour Aïd Al Adha 2024, c'est contribuer à une aide alimentaire essentielle pour des centaines de milliers de personnes touchées par la multiplication des crises, dont des réfugiés

C’est une réalité alarmante : la crise alimentaire n’a jamais été aussi forte dans le monde. L’an dernier, la faim aiguë et sévère a touché 282 millions de personnes, selon la Banque Mondiale. Ce chiffre n’avait jamais été atteint, il est en hausse de 28 millions par rapport à 2022. C’est également 89 millions de plus qu’en 2021 !

Les populations touchées sont extrêmement vulnérables : la faim aiguë et sévère représente une menace immédiate pour leur vie. Il est donc absolument crucial de leur apporter de l’aide alimentaire, en dépit de contextes difficiles : la grande majorité de ces personnes en détresse (sur)vivent dans des zones de conflit.

D’où les pays d’intervention du Secours Islamique France (SIF) pendant l'Aïd Al Adha : par exemple, nos équipes procéderont à des distributions de viande au Yémen pour des personnes qui se sont déplacées dans des zones isolées à l’intérieur même du pays, en quête de sécurité. Notre ONG interviendra également en Éthiopie, pour apporter un soutien très important à des déplacés de guerre du Soudan, qui se sont réfugiés dans des camps insalubres, sous équipés, sans aucune possibilité de moyens de subsistance.

Et, comme depuis le début du conflit en octobre dernier, le SIF poursuivra pendant l'Aïd El Kébir les actions d’urgence qu'il mène à Gaza, menacé par une famine de grande ampleur. Au moment où nous écrivons ces lignes, mi mai, nous avons prévu d’acheminer* depuis le Caire pour au moins 28 000 Gazaouis des colis de viande par camions réfrigérés. En parallèle, le SIF prépare une distribution de colis pour 7 000 réfugiés Gazaouis en Égypte. Réfugiés près de la capitale égyptienne, des milliers de réfugiés venus du Soudan à cause de la guerre qui y fait rare bénéficieront également de distributions de colis.

Directeur des Programmes et Opérations à l’International du SIF à l’international, Souleymane A-G. explique :

« À Gaza, les gens vivent la crise la plus grave de leur existence. Ils se sentent déjà abandonnés, et ne pas recevoir d’aide pour l’Aïd Al Adha serait un coup très dur de plus à encaisser ! La faim est partout, et même si les distributions de ces colis n’ont lieu que ponctuellement, elles peuvent sauver des vies. Depuis le début de la crise, la viande est extrêmement rare à Gaza, et l’opération que nous préparons apportera une aide alimentaire très conséquente ! »

Pendant l'Aïd El Kébir 2024, le SIF organisera également des distributions de colis de viande dans des zones régulièrement sinistrées par des catastrophes naturelles, de plus en plus fréquentes et intenses à cause du dérèglement climatique. Par exemple, nos équipes agiront au Pakistan, où une partie de la population reste très fragilisée par les graves inondations de 2022, ou encore en Irak et en Somalie. Ces pays sont touchés par des sécheresses intenses, et de plus en plus longues. Un drame dans ces pays, où l'agriculture et l’élevage sont fondamentaux pour la sécurité alimentaire, et représentent une source de revenus pour une grande partie de la population, notamment par des emplois saisonniers.  

(*) L’action est en bonne voie, sous réserve que le contexte sécuritaire venait à rendre l’opération trop dangereuse, ou si les points de passage habituellement empruntés par le SIF devenaient infranchissables, selon l'évolution du conflit.

Lors de l'Aïd El Kébir, c'est ensemble que nous ferons la différence pour les plus vulnérables ! 

Image
Malgré les difficultés posées par les contextes de crise, le SIF agit là où les besoins l'exigent pendant l'Aïd El Kébir, comme ici au Yémen.

Offrir un mouton pour Aïd El Kébir 2024, c'est aussi agir sur le long terme

Votre soutien est d’autant plus précieux que ses bienfaits perdurent sur le long terme. En plus de l'aide alimentaire immédiate apportée pendant l’Aïd Al Adha, les projets du SIF sont pensés pour conduire les bénéficiaires vers un retour à l'autonomie en favorisant le développement de leurs moyens d'existence : 

En fournissant du bétail, du matériel et un suivi vétérinaire à des agriculteurs, à des petits producteurs, et à des femmes sans ressources. 

Le Secours Islamique France apporte un soutien concret et régulier pour les aider à développer et pérenniser le plus efficacement possible. Les bénéficiaires sont accompagnés, et rémunérés pour leur travail. Lors de l'Aïd Al Adha, le SIF leur rachète une partie de leur cheptel pour les colis de viande, dont ils bénéficient également ! C’est le cas de petits producteurs au Pakistan et en Irak.
 
En privilégiant les producteurs et commerçants du pays concerné pour les colis de viande
 
Somalie, Liban, Nigéria, Yémen ou encore Mali et Ethiopie… Les pays d’intervention du Secours Islamique France subissent des difficultés qui entraînent une chute des revenus de la population : les chiffres d'affaire sont en forte baisse, les opportunités d’emploi sont rares, etc. Notre projet est donc pensé pour créer un cercle vertueux qui stimule l’économie. Pour les colis de viande, nos équipes s'approvisionnent chez les producteurs ou commerçants locaux, plutôt que d'importer.  
 
Offrir un mouton pendant Aïd El Kébir avec le SIF est donc synonyme d'exercer un double impact positif pour les populations démunies. Cette approche est d'ailleurs particulièrement importante pour Souleymane A-G, notre Directeur des Programmes et Opérations à l'international :
 
« Le soutien alimentaire d'urgence aide à tenir, et les projets de développement prennent le relais en permettant aux personnes démunies de sortir durablement la tête de l'eau, et de construire un avenir où elles n'auront plus besoin d'aide humanitaire. Par exemple, pour un producteur local, les grosses commandes sont rares. Les revenus supplémentaires apportées par le SIF lui ouvrent de nouvelles perspectives... »
Image

Les projets menés par le SIF pour Aïd Al Adha sont également pensés sur le long terme : comme ici au Pakistan, nous accompagnons des petits éleveurs dans le développement de leur cheptel.

Pour l'Aïd El Kébir 2024, vos dons apportent également de l'aide alimentaire en France

La France n’est pas épargnée par la grande précarité. Il y a quelques semaines, nos équipes en ont été témoins, une fois de plus : elles n’avaient jamais servi autant de repas aux Tables du Ramadan. Alors, forcément, le SIF s’apprête à mener des distributions de viande encore plus importantes que l’an passé à l’occasion de l’Aïd Al Adha : colis alimentaires dans nos locaux de Saint-Denis et de Lyon, au Centre d’Accueil de Jour et à la Mise à l’Abri à Massy, ou encore, livraison dans les hôtels sociaux…

Les actions menées pour l’Aïd El Kébir par le Secours Islamique France seront d’un soutien capital pour plusieurs milliers de bénéficiaires en détresse. Responsable de mission en France pour le SIF, Léo André tire la sonnette d’alarme :

« La précarité augmente très fortement, c’est indéniable. On a énormément de familles avec des enfants, des étudiants, des retraités, mais aussi des salariés qui n’en s’en sortent plus. On sent que beaucoup de personnes tenaient encore sur un fil, qui a fini par craquer… L’inflation fait des ravages, les gens ont faim, ils doivent faire des sacrifices inimaginables pour payer leurs factures ou encore leurs loyers, pour ne pas se retrouver à la rue. Alors, outre leur enlever le stress de ne pas savoir s’ils pourront manger, les colis de viande de l’Aïd Al Adha permettent aux bénéficiaires de faire des économies sur l’alimentaire pour payer d’autres frais importants… »

Don Aïd El Kébir 2024 : Ensemble, offrons des cadeaux
à des enfants démunis

Particulièrement vulnérables, les enfants sont bien souvent les victimes collatérales des multiples crises. Traumatismes liés à une violente catastrophe naturelle, ou à un quotidien marqué par les tensions générées par un conflit, perte d'un ou deux parents, malnutrition, problèmes de croissance, exposition aux maladies hydriques (choléra, diarrhée) dans des camps de réfugiés insalubres, déscolarisation, mal-être... Des milliers de petites filles et petits garçons sont frappés par des véritables tragédies.  

Parce que l’Aïd Al Adha (Aïd El Kébir) est avant tout un moment de partage, offrez bien plus qu’un cadeau : dessinez des sourires sur les visages d’enfants très fragilisés en leur apportant par la même occasion un présent qui leur sera utile au quotidien, tels que des vêtements ou des fournitures scolaires. Des enfants et jeunes orphelins du programme de parrainage du SIF font partie des bénéficiaires.  

hygiène Pakistan
Puits BANGLADESH
30 €*
(Palestine, Sénégal, Pakistan)
*Prix moyen donné à titre indicatif. Le cadeau peut être une tenue vestimentaire, un kit scolaire ou encore la participation à une journée récréative.
hygiène Pakistan

Retour sur les actions Aïd Al Adha 2023
L'exemple de la Crise Soudanaise : De l'aide alimentaire d'urgence
pour 45 000 réfugiés de guerre au Tchad 

L’année dernière, quand l’Aïd El Kébir a débuté le 29 juin, le Soudan venait de plonger dans un conflit armé, toujours en cours près d’un an plus tard. Très intenses, les combats ont provoqué des déplacements massifs de populations vers les pays frontaliers. Le Tchad en fait partie. Nos équipes s’étaient adaptées en urgence pour y organiser des distributions de viande pour des réfugiés Soudanais.

Au total, nous avions alors apporté un soutien alimentaire crucial à près de 45 000 bénéficiaires dans les camps de fortune de Gaga et de Toumtouma ! Responsable de l’opération, Déziré M. se souvient :

« Le conflit au Soudan a des conséquences catastrophiques. Les réfugiés ont fui parce qu’ils craignaient pour leur vie, perdent leurs moyens d’existence dans leur exode, et se retrouvent dans une situation de détresse profonde. Beaucoup étaient déjà dans des situations très précaires dans leur pays, et se posent beaucoup de question sur leur avenir. Leur quotidien est très dur, aggravé par la catastrophe alimentaire qui les touchent : pour eux, les colis de viande de l’Aïd Al Adha sont absolument capitaux ! »

Des distributions de colis de viande pour les réfugiés venus du Soudan, le Secours Islamique France en déploiera de nouveau pour l’Aïd El Kébir 2024. Nos équipes agiront de nouveau au Tchad, mais aussi en Éthiopie, un autre pays frontalier, où nous menons des actions d’urgence dans des camps de réfugiés depuis plusieurs mois, déjà.   

Plus globalement, en 2023, nous étions intervenus, comme cette année, dans 19 pays, dont la France. Au total, la générosité de nos donateurs nous avait permis d'apporter une aide alimentaire à plus de 352 000 enfants, femmes et hommes dans le besoin.

Image
L'an dernier, le SIF était intervenu pour soutenir les réfugiés de guerre Soudanais au Tchad. Le SIF renouvelle l'action pour Aïd Al Adha 2024, et distribuera aussi des colis de viande à ceux qui se sont réfugiés dans un autre pays voisin, l'Ethiopie.

Aïd el Kébir 2024 :
Partage et solidarité avec les plus démunis

Image
Pendant l’Aïd El Kébir, le Secours Islamique France (SIF) apporte un soutien alimentaire crucial à des personnes âgées, particulièrement vulnérables.

Le saviez-vous ?

Verser votre Zakât Al Maal lors de l'Aïd Al Adha

Vous vous demandez à qui verser votre Zakât Al Maal, alors que l'Aïd El Kébir approche ? En tant qu'association humanitaire et ONG de solidarité internationale, le Secours Islamique France (SIF) est habilité à la collecter. Votre don contribuera activement à la réalisation de nombreux projets humanitaires et sociaux en faveur des plus vulnérables en France et dans le monde, qui en sont les ayant-droits.  

Image

L’Aïd Al Adha, ou Aïd El Kébir, dans la tradition musulmane, c’est quoi ?
Pourquoi faire un don ?

Association humanitaire et ONG internationale, le Secours Islamique France (SIF) renforce ses actions pendant l’Aïd Al Adha : c’est l’une des occasions de concilier les principes humanitaires avec les valeurs universelles de l’Islam, symbolisées par le partage et la solidarité avec les personnes les plus démunies.  

Quelle est la date en 2024 de l'Aïd Al Adha / Aïd El Kébir ?

En 2024 / 1445 (année du calendrier musulman) l'Aïd Al Adha, Aïd El Kébir, Tabaski ou Qurbani selon les régions du monde est programmée pour le dimanche 16 juin, le 6e mois du calendrier grégorien, ou le 10 Dhûl Al Hijja, 12e mois du calendrier hégirien. La fête, surnommée fête du mouton par la communauté musulmane, s'étendra sur trois jours. C'est pendant ce mois, considéré comme sacré, que le pèlerinage à la Mecque rassemble des milliers de fidèles venus du monde entier pour réaliser des rites et des prières dans l’enceinte de la maison sacrée (la Kaaba). 

Pourquoi les musulmans célèbrent-ils l’Aïd El Kébir ?

L’Aïd El Kébir commémore la volonté du Prophète Ibrahim (Abraham) de sacrifier son fils, ainsi que l'acceptation par son fils de ce commandement divin. Plutôt que son fils, Ibrahim sacrifia un bélier que lui apporta l’Ange Gabriel.

Chaque année, les musulmans du monde entier perpétuent ce rite : c’est la fête du sacrifice, ou, plus familièrement, fête du mouton. L’ Aïd Al Adha est avec l'Aïd El Fitr (fête de rupture du jeûne du mois de Ramadan) l'une des deux principales et grandes célébrations dans la tradition musulmane. La viande de bêtes (moutons, bœufs, chèvres, agneaux…) est partagée avec les proches, et aussi avec des personnes dans le besoin.

Pourquoi faire un don pour l'Aïd Al Adha ?

Faire un don pour l'Aïd Al Adha, c'est non seulement apporter une aide alimentaire très importante, mais aussi leur permettre de vivre cette fête religieuse, aussi appelée fête du mouton, dans la dignité. C'est l'occasion de concilier tradition musulmane et principes humanitaires en soutenir des centaines de milliers de personnes dans 19 pays.   

Aïd Al Adha, Aïd El Kébir, Qurbani ou Tabaski ?

La fête du sacrifice, ou fête du mouton, porte un nom différent selon les pays et les continents. Au Maghreb, on l’appelle Aïd El Kébir (la grande fête). Au Moyen-Orient et dans bien d'autres régions du monde, on parle d’Aïd Al Adha. Le mot Tabaski est préféré dans les pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique Centrale. Dans certains pays d’Asie et sur l’Île de la Réunion, c’est Qurbani qui est utilisé.

Pourquoi Dhûl Hijja est-il un mois particulier ?

Dhûl Hijja, fait partie des quatre mois sacrés en Islam, avec Mouharram (1er mois du calendrier lunaire), Rajab (7ème mois de l’année hégirienne) et Dhoul qi’dah (11ème mois). Le partage et la générosité avec son prochain est encouragée. 

Quel est le temps fort du mois Dhûl Hijja, lors de l'Aïd Al Adha ?

La première décade est très importante et hautement méritoire, d’après l’extrait d’un Hadith prophétique : « Aucune action n’est plus aimée par Allah que celle qui est réalisée durant ces dix jours ».

Image

Foire aux questions (FAQ)
Aïd Al Adha / Aïd El Kébir / Tabaski / Qurbani

QUELLES SONT LES DATES LIMITES DE L’OPÉRATION AÏD AL ADHA ?
Les dons peuvent être effectués jusqu’au 4ème (1+3) jour de l’Aïd, soit le 19 juin 2024.

UN SACRIFICE PAR PROCURATION EST-IL POSSIBLE ?

Conformément à la tradition prophétique, le sacrifice par procuration (appelé Al Wakala) est autorisé. Un musulman en a donc l’autorisation.
LE RITE MUSULMAN EST-IL RESPECTÉ ?

Oui, les équipes du Secours Islamique France veillent à ce que le sacrifice soit effectué dans les meilleures conditions, conformément aux réglementations religieuses (animal immolé, date d’exécution, etc.) Tous les animaux sont sacrifiés les jours de fêtes (Jour de l’Aïd + les 3 jours qui suivent) dans le respect des règles de l'abattage rituel.
OÙ ET COMMENT SONT ABATTUS LES ANIMAUX ?

Les équipes disposent d’un cahier des charges strict à suivre.  Les personnes qui procèdent à l'abattage rituel sont musulmanes, et la découpe de la viande est faite de telle sorte à ce qu’il y ait un maximum de bénéficiaires. L’animal est sacrifié dans le pays où il sera distribué.  
EST-CE QUE MON NOM SERA PRONONCÉ LORS DU SACRIFICE ?

C’est votre intention qui compte. Il n’y a aucune obligation à citer le nom du donateur, ce serait d’ailleurs long et compliqué. Par exemple, à La Mecque, où plus de 2 millions de bêtes sont sacrifiées pendant le pèlerinage, les noms des pèlerins ne sont pas cités. Ils donnent seulement la somme d’argent qui correspond à leur sacrifice. Les autorités font ensuite le sacrifice à leur place. Nous fonctionnons sur le même principe.
POURQUOI LES PRIX VARIENT D’UNE ANNÉE SUR L’AUTRE ?

Les prix sont fixés selon les prix du marché, ces derniers varient en fonction de l’offre et de la demande et aussi selon la situation économique, sociale et politique du pays. Pour obtenir des tarifs les plus bas possibles, nous achetons en grande quantité et à l’avance et non quelques jours avant l’Aïd car les prix grimpent très vite.
POURQUOI VOS PRIX SONT-ILS SUPÉRIEURS À CEUX D’AUTRES ONG ?

Nos prix correspondent à la réalité du marché. Nous répercutons l’ensemble des coûts directs et indirects sur le prix final. En outre, cette différence de prix s’explique notamment par le fait que le SIF réalise un sacrifice entier. C’est-à-dire que le prix affiché pour un sacrifice correspond réellement à l’achat d’un mouton (ou l’équivalent en chèvre, en bœuf, etc) et non à une partie seulement. D’autres associations cumulent plusieurs dons pour réaliser un sacrifice. Nous faisons notre possible pour obtenir les prix les plus bas dans chaque pays.
PEUT-ON CONTRIBUER SANS OFFRIR UN MOUTON EN ENTIER ?

Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas verser la totalité de la somme pour un mouton, une caisse «JE PARTICIPE À OFFRIR UN MOUTON POUR L'AÏD» est également disponible. Ce fonds commun participatif mutualise les dons, qui seront destinés à financer l’achat de moutons. Le montant est libre.
QUELS SONT LES PAYS DANS LESQUELS SE FONT LES DISTRIBUTIONS ?

En 2024, la distribution des colis de viande de l'Aïd El Kébir aura lieu dans 18 pays : Liban, Palestine, Irak, Indonésie, Maroc, Pakistan, Tunisie, Mali, Sénégal, Éthiopie, Burkina Faso, Somalie, Yémen, Nigeria, France, Turquie, Crise Syrienne et Tchad.
POURQUOI PROPOSEZ-VOUS DES GROUPES DE PAYS ?

Nous comprenons que vous puissiez être attachés à un pays en particulier, mais nous affectons les sacrifices selon les besoins du moment. Basés sur le terrain, nous disposons d’éléments qui nous permettent de mesurer l’urgence. Mais rassurez-vous : comme dit précédemment, tous les pays cités recevront la viande issue des sacrifices. Attention : nous ne réaliserons pas de sacrifices dans les pays qui ne figurent pas sur les formulaires de don.
QUELS SONT LES CRITÈRES POUR CHOISIR LES PAYS D’INTERVENTION ?

Ils sont principalement au nombre de trois :


- Le niveau de famine et de malnutrition, ou le contexte socio-économique.

- Le critère de vulnérabilité des populations. En priorité, nous intervenons auprès des orphelins, des personnes âgées, des enfants démunis, des femmes isolées et sans ressources, des personnes en situation de handicap, ou encore souffrantes, etc.

- La proximité avec les bénéficiaires et les conditions logistiques, c'est à dire là où le SIF intervient, et dispose de bureaux de terrain.
POURQUOI LA FRANCE APPARAÎT-ELLE DANS LA LISTE ?

Parce que nous sommes en France, où vivent aussi des personnes en difficulté, nous pensons qu’il est de notre devoir en tant qu’association humanitaire française de faire un geste et d'agir, comme nous le faisons toute l'année. La viande de sacrifice est distribuée à des personnes très précaires, qui n'ont pas les moyens d'en acheter.