Solidarité France

Mis à jour le 14/02/11

 

LES MARAUDES : UNE MISSION SOCIALE ET HUMANITAIRE AU COEUR DE L'HIVER

Par une nuit glaciale, nous avons suivi une équipe de maraudeurs du SIF, ces femmes et ces hommes qui offrent de leur temps, pour venir au secours des naufragés de la rue.

Ils sont étudiants, employés, cadres pour certains, tous bénévoles. Trois soirs par semaine, ils vont à la rencontre de personnes sans-abris, pour échanger avec elles, leur apporter un peu de réconfort et les aider à se protéger du froid. Tous les vendredis soirs, Soraya, Fatima, Laurent, Rachid et Redwan sont sur le terrain. A bord de leur véhicule, ils sillonnent les villes de Saint-Denis et de la Courneuve. Une tournée de quatre heures auprès des personnes sans-abris.

19h00 – Bd Ornano à Saint-Denis
Fatima, la référente de l’équipe, arrive la première au local. Elle commence par faire chauffer l’eau et remplir le grand thermos. Ses co-équipiers arrivent quelques minutes plus tard. Ils se réunissent, discutent de l’itinéraire à effectuer et se répartissent les tâches. Puis, ils enfilent leurs vestes estampillées du logo du SIF et chargent le coffre du véhicule, après avoir vérifié le nombre de kits* à leur disposition. Une dernière chose avant de démarrer : appeler le 115 pour confirmer que l’équipe est opérationnelle et joignable. Le temps est glacial et il neige abondamment. Par un bismillah, Rachid, au volant, démarre le véhicule.

20h00 – Rue de Corbillon à Saint-Denis
Nos cinq maraudeurs suivent le GPS qui les conduit à l’adresse où une jeune femme a été signalée. A sa rencontre, la jeune femme est en pleurs : « Mon mari et moi, nous nous disputions tout le temps. Il m’a chassé de la maison. Je ne vois plus mes enfants depuis plusieurs mois  – raconte Stella, 38 ans, 3 enfants, en instance de divorce – Je me retrouve à la rue et je ne sais pas quoi faire ». L’équipe la rassure et s’active pour lui trouver une place auprès du 115. Heureusement, une place est signalée libre dans un foyer de femmes à Aubervilliers. L’équipe décide de la conduire là-bas afin qu’elle y passe la nuit. « C’est exceptionnel de conduire les bénéficiaires, mais l’hiver c’est exceptionnel aussi ! Nous avons obtenu la permission de l’emmener et nous en sommes très heureux » commente Fatima. Une demi-heure plus tard, Stella est enfin hébergée, pour une nuit seulement, mais le 115 a promis de tout faire pour la prolonger ou lui trouver une autre place, dans un autre foyer.

22h30 – Parc de la Courneuve
Sous un pont, notre équipe retrouve Frédéric, 46 ans, à la rue depuis quelques années. L’équipe lui offre une soupe et un café qu’il accepte volontiers. « Frédéric prend soin de sa santé, explique Soraya, il ne boit pas, ne fume pas et marche 4 à 5 heures toutes les nuits afin de se réchauffer ».
Rachid l’incite vivement à s’engager dans un projet de sortie de rue et lui rappelle que les travailleuses sociales d’Epi’Sol** se feront un plaisir de le recevoir et de le soutenir quand il le décidera.

23h30 – Hôpital Delafontaine à Saint-Denis
Retour à Saint-Denis. Les maraudeurs entrent aux urgences de l’hôpital Delafontaine. Ils reconnaissent Daniel, un septuagénaire qu’ils ont souvent croisé ici. L’équipe engage la discussion avec lui et lui offre de la nourriture et de quoi se réchauffer. « Daniel est un habitué des Urgences, confie Fatima, quand il fait froid, il vient se mettre au chaud dans cette salle. Avec lui, l’échange est plus difficile, mais l’équipe réussit à le faire rigoler parfois ».

Il est à présent 00h10, nos maraudeurs rentrent au local du SIF à Saint-Denis, déchargent le véhicule et font un débriefing. Ils sont tous très satisfaits du déroulement de la maraude et espèrent pouvoir continuer d’aller à la rencontre des sans-abris et des plus démunis, si seuls, si souvent oubliés.


Le Fonds Solidarité France : A quoi ça sert ?

Ouverte depuis 2008, la mission sociale France du SIF développe des programmes visant à lutter contre l’isolement et la précarité : le projet d’épiceries solidaires « Epi’Sol », les maraudes, les repas et restaurants solidaires à l’occasion du Ramadan ou de la fête de l’Aïd Al Adha, etc. En faisant un don dans le Fonds Solidarité France, vous nous permettez d’apporter une aide concrète à des personnes en difficultés, tout près de nous, mais souvent oubliées.


* Lors des maraudes, 3 types de kits sont distribués par les bénévoles du SIF : 1 kit alimentaire (chocolat, compote, salade mexicaine, barre de céréales, jus, eau, soupe), 1 kit d’hygiène (brosse à dents, gant de toilette, dentifrice, shampooing, gel douche, mousse à raser, rasoirs), 1 kit grand froid (bonnet, gants, écharpe, chaussettes, duvet).    

** Le projet d’épiceries solidaires du SIF permet d’apporter une aide ponctuelle aux personnes en difficultés ainsi qu’un accompagnement socio-éducatif.  Il s’agit de commerces, à part entière, où l’on achète ses produits alimentaires à hauteur de 10% de leur valeur commerciale. Mais ce sont aussi des lieux d’accueil pour se poser et parler de ses difficultés. Des outils sont proposés pour aider les familles et les personnes sans-abris, à recouvrer leurs droits fondamentaux, à devenir autonomes, à garder leur dignité.

Lire aussi...
Campagne hivernale : le SIF toujours actif au travers de ses maraudes